Actualité québécoise, française et mondiale sur la musique, la télévision et le cinéma, les potins, les vidéos Lol d'animaux/chats/chiens

Vincent Lacroix en liberté conditionnelle

Vincent Lacroix, l’ancien grand patron de Norbourg (Québec) au coeur du scandale Norbourg vient d’être remis en liberté conditionnelle.

Il a du déposer une caution de 5000$ et sa famille a dû se porter garant de lui en payant 50 000$.

 

Lacroix bénéficierait de la présomption d’innocence.

Radio-Canada rapporte en plus que « comme tout prisonnier condamné à une première offense pour un crime non violent, M. Lacroix était admissible à une libération conditionnelle au sixième de sa peine. »



Commentaires (1)

  1. Quelque 9,000 personnes, dont j’en suis, constatent ce qu’est la justice au Canada. Du laxisme et encore du laxisme. Le juge Wagner a les mains liées par rapport à ce dossier. Il devait être prudent pour ne pas causer un vice de procédure et ouvrir la porte à Vincent où plutôt à ses avocats. Sommes-nous à ce point aveugle en acceptant cette situation. Il est clair que le dossier doit prendre une tournure politique et que les législateurs doivent faire face à une montée aux baricades et changer ce qui est abérrant dans notre société dite civilisée. Que fait-on des droits des 9,000 épargnants floués dans cette aventure. Des gens de tout azimut détroussés de leur bien le plus précieux. Je ne parle pas d’argent, je parle de dignité humaine. Car cette situation touche des personnes qui avaient misées sur l’hônneteté et le professionalisme de représentants probablement bien intentionnés mais qui ont été également floués par notre ami Vincent.
    L’AMF a déja reconnu ses erreurs en payant pour 30 millions à des investisseurs floués. Malheureusement pour le reste des investisseurs, la cause est maintenant proscrite à cause du temps écoulé depuis. Deux poids, deux mesures! Le groupe ayant gagné sa cause n’a même pas eu à se présenter en cour supérieur, l’AMF reconnaisant ses torts et payant ceux qui faisait partie de la poursuite. Aucun intérêt à aller en cour avec cette patate chaude. Il faut absolument que cette cause se retrouve devant la cour criminelle. On pourra alors juger du laxisme et des responsabilités de l’AMF dans cette cause et surtout larger un individus qui exploite le système en jouant avec toutes les possibilités qu’on lui permet. Madoff a eu au moins la décence de plaider coupable et s’excuser tout en sauvant des milliers de dollars au trésor américain pour une poursuite inutile devant les tribunaux.

    Commentaire by Pierre Gravel — 9 juillet 2009 @ 10:06

Sorry, the comment form is closed at this time.

CHECKE CA

Page Fan

Catégories

Blogs Amis